LYRICAL BRAIN.

And all the drugs and the pubs we shared together, will stay with me forever.

23.06.08

Salient smell.

La digression de tes chutes de mots, leur éloquence & vénusté scrutent le néant, l'inexistence. J'étais aphasique, bercée par un semblant de mélancolie, le regard exalté. Je me suis tu pour ne pas rompre le silence, l'inanité qui ne donne pas à tes mots le temps d'exister, la lividité. Je n'écoutais que les anges, une aile contredisant l'autre, le vent ondoyant, j'ai soudainement émergée dans cette houle fougueuse; j’élance mes pupilles funestes emmurées d’un ton cristallin. Le ciel & son enivrante limpidité. L'air... [Lire la suite]
Posté par Hoary à 10:07 PM - Commentaires [46] - Permalien [#]

15.06.08

Deep abyss.

Mathilde, Mathilde, Le temps s'est éteint sur l'amas d'éphémérides, les mots se sont tu, je n'entends plus le vent émerger sur ta tempe. Le saule ne verse plus de larmes sur le banc des êtres véhéments. Je sens encore nos souvenirs ondoyer dans les jardins fastueusement enjolivés, l'odeur utopique saillant dans mon cœur, les notes vacillantes dans l'air odoriférant. Tu étais ancrée en moi & le sourire accusant tes lèvres ne s'ébauche plus sur mes phrases désaxées. La candeur de tes joues coïncide... [Lire la suite]
Posté par Hoary à 09:17 PM - Commentaires [19] - Permalien [#]
21.05.08

Tireless birds.

J’ai tout inhumé, tout. Le goût suave de tes lèvres, l’exhalaison de ton cou dénudé. J’ai tout enterré, tout.   La foule de cadavres hurlante, assiégeant nos corps inertes, la douleur qui nous accable. Les oiseaux qui vacillent à la demande du vent, leurs battements éloquents qui s'achèvent sur l'ogive des armes. La mélodie suave de ton cœur qui se censure,  ta voix qui s'insinue encore en moi. Ma poitrine qui s'étrangle, la cadence des balles rutilantes, celles qui scandent mon pouls. Mon sang  qui... [Lire la suite]
Posté par Hoary à 11:13 PM - Commentaires [59] - Permalien [#]